Sport et Management

« Manager c’est du sport, mais encore ?.. »  par François Leccia

«  Si l’on en croit les enquêtes sur la motivation, les valeurs et l’éthique, rarement le fossé entre les directions d’entreprises et leurs troupes n’a été aussi profond » commente ainsi Pascale –Marie Deschamps dans  sa page « Idées » du dernier numéro des Enjeux Les Echos (1) la situation actuelle du management. Ce dont les entreprises semblent avoir le plus besoin ce n’est plus tant « l’obéissance, la diligence et l’expertise  que l’initiative, la créativité et la passion » souligne  Gary Hamel dans son dernier livre  cité dans ce même article(2) . Est ce à dire pour autant que le référentiel sport soit une réponse adaptée à ce moment  critique du management ?  Et si oui comment approfondir ce chantier ? Un premier constat s’impose :la  compétition sportive  comme la compétition économique  sont  d’abord des aventures humaines qui se déroulent dans un espace institutionnalisé avec des règles bien établies (stade et marché).Tout n’est pas permis pour autant. Les règles sportives comme les règles commerciales et managériales régulent le comportement des acteurs. En second lieu, l’entreprise est une épopée collective constamment menacée  de fait par la concurrence. Il faut donc qu’elle se transforme  en équipe soudée.  Cette opération n’est possible que si l’entrepreneur parvient à rendre solidaires des individus dont les intérêts peuvent être éloignés de cet objectif. Le bien commun  doit l’emporte r sur l’intérêt individuel. Face à l’adversité, les équipes qu’elles soient sportives ou professionnelles doivent prouver leur pertinence. Tout cela passe par une définition précise des rôles et des missions de chacun en fonction des compétences et des rôles. Dans les deux mondes, il s’agit d’un acte de management essentiel qui s’inscrit dans la catégorie des impératifs, et qui dessinent les CV, entendus comme « comportements et valeurs »  à savoir agir selon des bonnes pratiques. Dans le sport, un athlète ne réussit jamais seul. Sa performance est aussi le résultat d’une équipe, d’entraineurs, de soigneurs, de logisticiens, etc. Dans  l’entreprise le dirigeant par son inspiration doit faire en sorte que les « Moi  » deviennent  » Nous  » comme le rappelle le grand patron Jean René Fourtou. Le manager est aussi un entraîneur capable de motiver ses troupes pour qu’elles puissent donner le meilleur d’elles-mêmes. Et comme l’arbitre il doit sanctionner les hors jeux. En outre le sport représente un secteur économique en croissance et un gisement d’emplois qualifiés important. L’Institut Sport & Management imaginé par Grenoble Ecole de Management classée 6me parmi les grandes écoles de commerce françaises selon« L’Express » a décidé de développer des partenariats en ce sens avec les entreprises et les clubs professionnels de l’hexagone : pour la formation des managers mais aussi pour la reconversion des sportifs de haut niveau dans leur projet de vie. A l’entreprise comme sur le stade « Manager c’est du sport », faites passer le message ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s